Programmation Culturelle 2024 (en cours)

Rencontres d'auteurs, expositions, concerts, séminaires, ateliers... 
L'agenda d'une riche programmation culturelle tout au long de l'année.

AGENDA

Samedi 25 et dimanche 26 mai
Week-end thématique littérature et vélo
Prendre la route

Samedi 3 vendredi 9 août
Banquet du livre d'été
Penser et regarder ailleurs

Samedi 22 juin | 11h
Rencontre de librairie
Emma Doude van Troostwijk
Ceux qui appartiennent au jour 
(Editions de minuit, 2024)

Samedi 6 juillet | 11h
Rencontre de librairie
Denis Infante
Rousse ou les beaux habitants de l'univers (Editions Tristram, 2024)

Samedi 25 et dimanche 26 mai
Littérature et vélo
Prendre la route

Deux jours sous le signe du vélo, en partenariat avec le Château de l’Esparrou.

 

Samedi 25

  • 16h | Rencontre de librairie avec Olivier Haralambon, auteur de Mes coureurs imaginaires (édition Premier Parallèle, parution en poche le 30/05/2024 après une première parution en 2019).
  • 18h | Les forçats de la route, théâtre en plein air. 
    Mise en scène par Manuel Weber et Antoine Romana, à partir des chroniques d’Albert Londres sur le Tour de France de 1924 
    Sur réservation : Les Forçats de la route (oandb.fr) ou sur place à l'accueil de l'abbaye
  • 20h | apéro concert et chansons autour du vélo, par Virgile Goller et Maëlle Rouifed

 

Dimanche 26

  • 9h I Excursion libre à travers les Corbières. Proposition de deux parcours (selon le niveau de chacun) en boucle au départ de l’abbaye. Retour prévu aux environs de midi. A l’arrivée, les participants sont invités à faire une restitution de leur parcours sous forme de fresque collective (textes, dessins, collages...)

    Deux parcours : 
    • Tour du Val-de-Dagne : boucle de 33 km (dénivelé léger)
    • Tour du Val-de-Dagne et de l’Alaric : boucle de 50 km (cols et dénivelé important)

Participation gratuite. Prévoir collation, gourde, casque, crème solaire, etc. 
Promenade en autonomie sous responsabilité individuelle.
 

Samedi 3 →  vendredi 9 août
Banquet du livre d'été
Penser et regarder ailleurs

Cette année, le Banquet du livre d’été invite à penser autrement, à décentrer le propos, à dépasser l’entre-soi. Faire un pas de côté pour élargir le spectre, voir plus loin et différemment sont une manière de répondre à la tentation du repli, à la peur de l’autre et à la crainte du lendemain. Quelles pensées venues d’ailleurs peuvent renouveler nos imaginaires et ressourcer nos utopies ?

Il s’agira tout simplement de regarder ensemble les mondes que nous partageons.

Ateliers, conférences, lectures, siestes sonores, expositions et projections de cinéma… Le programme complet sera disponible prochainement.

Samedi 22 juin | 11h
Rencontre de librairie
Emma Doude van Troostwijk

Ceux qui appartiennent au jour (Editions de Minuit, janvier 2024)

« Je voulais raconter ça, l’histoire d’une famille de pasteurs qui perd la mémoire. Traiter d’un drame, avec le plus de lumière possible. »
Emma Doude van Troostwijk

Le temps d’un séjour de quelques semaines dans sa maison d’enfance, la narratrice raconte ses retrouvailles avec sa famille, où, depuis trois générations, hommes et femmes ont choisi le métier de pasteur. Mais quand elle arrive, quelque chose de cet ordre ancien s’est profondément déréglé.

Rencontre sous forme d'une conversation suivie d'un échange avec le public.

Samedi 6 juillet | 11h
Rencontre de librairie
Denis Infante

Rousse ou les beaux habitants de l'univers (Editions Tristram, janvier 2024)

Ce bref roman est porté par une langue au ras du réel, de la conscience et des sensations de Rousse, une jeune renarde. Son histoire possède la clarté d'une fable et la puissance d'une odyssée. Le chapitre où Rousse découvre une trace de l'existence passée des hommes - l'incompréhensible carlingue d'un avion de ligne écrasé au sol - est inoubliable. Tout comme sont inoubliables les scènes où elle chemine et dialogue avec un vieux corbeau très sage, du nom de Noirciel. Et quel meilleur suspense que la recherche héroïque d'une eau vitale, mais peut-être impossible à trouver...

L'exergue, emprunté à Jean Giono, dit tout de l'ambition poétique et métaphysique de ce roman splendide : " Dans tous les livres actuels on donne à mon avis une trop grande place aux êtres mesquins et l'on néglige de nous faire percevoir le halètement des beaux habitants de l'univers. "

Rencontre sous forme d'une conversation suivie d'un échange avec le public.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez consulter les détails dans la politique de confidentialité et accepter le service pour voir les traductions.